imprimer cette page
fermer cette fenêtre
Bookmark and Share

Léontine Mallet

1926-2022

Léontine Mallet
Entourée de l’amour de sa famille, à la Villa St-Joseph de Tracadie, le 20 mai 2022, à l’âge de 96 ans, est décédée Mme Léontine Mallet. Elle est partie rejoindre son amour et époux, M. Médard Mallet (1923-1977). Née le 24 mars 1926, elle était fille de feu Louis Duguay et de feu Yvonne Landry de Caraquet.
Elle laisse dans le deuil ses enfants : Daniel (Goretti Fitzpatrick), Roberte (Marcel Downing) et Marc-Alain (Lynn Pierpoint); trois petits-enfants: Louis (Nathalie), David (Catherine) et Karine (Madison); ses arrière-petites-filles : Ariane, Émilie, Marissa et Sophia; une bru : Lise Paquet Mallet; un frère, Maurice (Letha); deux sœurs : Rosaria (feu Jacques) et Jeanette (Léo), ainsi qu’une belle-sœur, Valéa et un beau-frère, André Perron et plusieurs neveux et nièces.
Outre son époux, deux fils : Donald (2022) et Robert (1959), ainsi que ses frères et sœurs : Adrienne, Alyre, Bourgeois, Clarence, Lorraine, Orphir, Régine et Yolande, l’ont précédée dans la tombe.
Originaire de Caraquet, elle a habité dans divers endroits en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick. Elle a travaillé à la Villa St-Joseph de 1976 à 1993, en tant que préposée aux soins. Très active au sein des Dames Auxiliaires, Branch 45, elle a également servi bien des repas aux anciens combattants de la région. Sa petite maison au bout du chemin des Dignard était son paradis où elle adorait accueillir sa famille et ses amis, et bien sûr, ramasser ses framboises. Elle connaissait toutes les plages de la région!
La famille recevra parents et amis à compter de 19h, le dimanche 5 juin, à la Maison Funéraire Robichaud & Fils, 3875, rue Principale à Tracadie. Une célébration de la vie aura lieu à la Maison Funéraire Robichaud & Fils, le lundi 6 juin à 14h.
Heures de visites: le dimanche 5 juin, de 19h à 21h et le lundi 6 juin de midi à 13h45.
La famille tient à remercier le personnel de la Villa St-Joseph, tout spécialement le personnel soignant et le personnel infirmier pour leur compassion et leur dévouement, surtout dans ces derniers moments difficiles.
À la mémoire de Mme Mallet, un don au Rayon de l’espoir pour les boîtes alimentaires serait apprécié.