imprimer cette page
fermer cette fenêtre
Bookmark and Share

Irène Haché

1934-2021

Irène Haché

À la résidence Villa du Repos de Moncton, le lundi 31 mai 2021, à l’âge de 87 ans, est décédée Irène Haché, épouse de feu Louis Haché. Née le 20 février 1934 à Dalhousie, N.-B., elle était la fille de feu Henri Barthe et de feu Anna Grant.

Elle laisse dans le deuil ses beaux-enfants: Lise, François (Gigie Abarico) et Raymond (Lyen Jones); ses sœurs: Jeannette (Omer Duguay) et Anita (André Cantin); son frère: Léo (Alice Landry), ainsi que ses nièces et neveux. Elle manquera à ses petits-enfants: Guerric, Anaïs, Josée, Céline, Nino et Sterre. Ses sœurs: Thérèse et Marguerite, et son frère, Louis, l’ont précédée dans la tombe. 

Irène a eu une riche carrière consacrée à l’enseignement du français. Elle est devenue enseignante en 1956, travaillant dans diverses écoles au Nouveau-Brunswick, notamment comme chef de département et professeure de français aux écoles Vanier et Mathieu-Martin.  Irène a obtenu un baccalauréat ès arts en 1966, un baccalauréat en éducation en 1972, puis une maîtrise en éducation en 1975 à l’Université de Moncton.

En 1970, Irène a épousé Louis Haché, un professeur de français et romancier acadien. Unis par leur passion du français, Irène a été une précieuse collaboratrice pour Louis, l’aidant avec la révision de ses romans. En 1975, le couple déménagea à Fredericton, où Irène est devenue coordonnatrice des programmes d’immersion française jusqu’en 1984.

En 1984, Irène a déménagé avec Louis en Allemagne pour travailler au bureau d’éducation du ministère de la Défense nationale comme directrice des programmes de français dans les écoles canadiennes. Là-bas, Irène et Louis ont passé trois ans à découvrir les merveilles de l’Europe, goûtant de bons vins et profitant des Alpes pour faire du ski alpin.

Irène a pris sa retraite en juin 1991, passée à Moncton avec son mari Louis. Irène a dévoué sa retraite à son rôle de gardienne et de grand-mère de ses petites-filles Josée et Céline auxquelles elle a transmis son amour d’apprendre. Elle prenait aussi un grand plaisir à se réunir avec ses bonnes amies rencontrées au collège Notre-Dame d’Acadie.

La famille recevra parents et amis à compter de midi, le jeudi 5 août, à la Maison funéraire Robichaud & Fils, 3875, rue Principale, à Tracadie. Les funérailles auront lieu en l’église de Saint-Isidore, le même jour, soit le jeudi 5 août, à 14h.
Heures de visites ouvertes au public: le jeudi 5 août, de midi à 13h30.